Les news

La Galerie Collégiale participe à LILLE ART FAIR et présente François MARTINACHE - 19/03/2010

Exposition des oeuvres de François MARTINACHE à LILLE ART FAIR 21-25 avri 2010.
François MARTINACHE fait sa première exposition personnelle avec nous, et c'est un plaisir partagé : peintre et plasticien depuis 20 ans, François MARTINACHE s'est mis sur la voie de la peinture numérique en 2005. Il crée ses images avec l'ordinateur et ses plans de couleurs vivent comme dans la peinture : ils se nourrissent les uns les autres et confèrent une tension graphique et colorée.

Article de Nord Eclair, le 10 mars 2010 - 18/03/2010

NORD ECLAIR, 10 mars 2010

François Houtin est de ceux dont l'obsession est créatrice. Jardinier paysagiste à ses débuts, la pointe sèche et le pinceau ont vite trouvé leur place dans les mains de cet autodidacte. Son obsession à lui, c'est le végétal, qu'il a pendant des années cherché à maîtriser, à organiser à des fins esthétiques.

De vieux carnets de dessins dévoilent un glissement dans l'oeuvre de l'artiste, de l'organisé au sauvage, comme si la nature avait repris ses droits dans les jardins de son imagination. Loin d'un quelconque renoncement, les gravures et lavis les plus récents témoignent d'une déférence à « cette beauté du torturé, du vécu qui donne une identité, une singularité à l'arbre ».

Un hommage à la nature donc, dans lequel une essence en particulier se démarque. Le chêne, dans lequel François Houtin voit « quelque chose d'intemporel » et dont les dessins de troncs à l'écorce épaisse s'alignent comme autant de portraits de vénérables vieillards. L'oeil avisé remarquera que dans chaque toile et gravure subsiste une touche de fantaisie. Un arbre taillé en arrière-plan, un paysage inattendu. Autant d'éléments disparates, unifiés par le noir de l'encre de Chine et qui trahissent la persistance de cette volonté d'intervention, d'action sur la matière. Déformation professionnelle ? Peut-être, l'homme n'est jamais loin d'un jardin. Du sien en Bretagne, comme de celui de la galerie Collégiale pour quelques jours. Il parait même que de proches collectionneurs ont eu la chance de le voir s'exercer dans le leur. Galerie Collégiale, 15, rue de Seclin, Lille. tél : 03 20 97 70 05.
www.collegialedesarts.fr
JULES-ANTOINE BOUGEOIS

Vous êtes nombreux à venir - 18/03/2010

Le murmure se répand dans la ville : il y a un bon artiste à la Galerie Collégiale - Lille :
François HOUTIN.

François HOUTIN : article de la VOIX DU NORD - 18/03/2010


La Voix du Nord, Mardi 16.03.2010, 05:06 -
François Houtin à la galerie Collégiale, un artiste grandeur nature !

François HOUTIN a une bien belle particularité, il fait de la nature son atelier et des arbres les portraits.

La nature est une passion qui guide son pinceau à chacune de ses créations. Paysagiste, graveur et peintre,
François HOUTIN pratique son art pour révéler la nature dans toute sa splendeur. Dans un cadre lumineux à l'abri du tumulte de la ville, la Galerie Collégiale - Lille offre à l'artiste un bel écrin pour y exposer ses oeuvres et notamment de splendides lavis d'encre de Chine.

François HOUTIN ouvre un grand passage dans son univers, celui de l'arbre par des représentations plus que réalistes pour leur beauté, leur force et toute la vie qui les entoure, les recouvre. Un travail d'une finesse qui suscite l'envie de caresser l'écorce, de humer la mousse qui les couvre tel un doux velours, de respirer le parfum des plantes qui les entoure. Fait étonnant, et ce, même si les oeuvres sont monochromes, l'oeil face à la beauté du trait et des subtiles tonalités s'en accommode aisément pour faire appel naturellement à la mémoire.

Pour travailler, François HOUTIN aime se poser au pied d'un arbre lorsque sa forme l'interpelle pour se laisser inspirer par la matière, les formes, le bruissement des feuilles et saisir amoureusement l'instant présent. « J'aime représenter dans la nature, son côté tactile et visuel », explique l'artiste. Arbres vigoureux ou blessés, pour François HOUTIN, il y a toujours matière à travailler. « Dans ma démarche, j'aime dévoiler le fait que l'arbre, même s'il a subi des accidents, des blessures, a la faculté et la volonté de se réparer, de redémarrer, de se ressaisir pour reprendre forme à nouveau et c'est tout à fait remarquable », souligne l'artiste.

Les jardins extraordinaires de
François HOUTIN fourmillent de détails, baignent dans une douce lumière et dévoilent des univers enchanteurs, romantiques voire fantastiques. Comme tous les grands artistes, François HOUTIN s'exprime par son travail et n'aime pas vraiment parler de ses dernières créations.
Il expose régulièrement dans des galeries prestigieuses aux États-Unis, en Italie, en Allemagne... Mais pourquoi à Lille ? « J'ai rencontré Véronique Dalle (créatrice de la
Galerie Collégiale - Lille)lors d'une exposition et nous avons tout de suite sympathisé.

J'étais déjà venu à Lille dans le cadre de mes travaux sur la gravure et comme elle m'a proposé d'exposer dans sa galerie, j'ai accepté bien volontiers cette belle invitation », explique l'artiste. L'occasion aussi pour lui de réaliser, à Lille, une installation inspirée de ses cabanes extraordinaires pour mettre en avant une de ses dernières oeuvres, à savoir un service de table « Maisons enchantées » réalisé pour la maison HERMES, pour laquelle il réalise également des décors de vitrines, sans oublier les motifs des fameux carrés de soie.
Jean Marc DUMAINE

Jusqu'au 3 avril, du mercredi au dimanche, de 14 h à 18 h 30, et sur rendez-vous, à la galerie Collégiale, 15, rue de Seclin.
06 07 90 46 28
www.collegialedesarts.fr

Retravail du site - 04/03/2010

Le site était peu actif ces deux derniers mois,
nous commençons la mise en ligne de l'expo HOUTIN, merci de votre patience et restez curieux : il va bouger.

première - précédente - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - suivante - dernière