Jacques GUICHEBARD, peintre

oeuvres de l'artiste Jacques GUICHEBARD, peintre

Jacques GUICHEBARD, peintre

Jacques GUICHEBARD is painter from Britannia and close to abstract expressionism. His work is divided between different periods. Forms of heads and sea have inspired his latest pieces.

Jacques GUICHEBARD peint et vit en Bretagne, études artistiques à l'Université de Rennes où il a fait sa carrière de professeur d'Arts Plastiques.

Jacques GUICHEBARD se consacre à la peinture qu'il a toujours menée de front avec son métier d'enseignant.

Son travail s’étend sur de longues périodes qui déterminent des grandes séries :
• La première, les « billards » afin de reprendre la peinture et prouver son savoir faire : rigueur, maîtrise la forme et de la lumière, de l’équilibre et du déséquilibre.

"Touche, tache, couleur, espace, faire et défaire, constant palimpseste"
• Puis il se livre à une gestuelle lyrique réglée par une pulsion maîtrisée dans de très grandes toiles qui participent de l'expressionnisme abstrait.
Ces œuvres sont faites de tant de signes évoquant les éléments, la lumière, l’ombre, les lieux sacrés ; elles sont si denses qu’elles annoncent les monochromes.
GUICHEBARD y trouve sa dynamique, son sol.

« Gratter, enlever, recouvrir, révéler »
• Jacques GUICHEBARD a besoin de silence et c’est dans le format carré de ses toiles noires de 2 m x 2 m qu’il atteint l’équilibre, la lumière
« Grattant désespérément la surface au risque de s’y perdre »
, il révèle signes, formes et couleurs dans un espace construit qui force le regard.

• Puis le peintre quitte le support du mur et donne à ses toiles une autonomie dans l’espace : ses "peintures sous pression" sont pressées entre deux panneaux de fibrolite utilisés dans l’industrie du bâtiment : somptueuse série graphique et colorée dans laquelle il rend hommage à l’Histoire de l’Art dont il se nourrit et à laquelle il appartient.

• Toujours en quête de lumière GUICHEBARD est naturellement amené à peindre de grandes toiles blanches, enrichies de traits au fusain, effacés, repeints, retracés mais recouverts. Fulgurances, équilibre, concentrés d’espace et de matière qui sont révélateurs du corps à corps que le peintre entreprend avec sa toile.

• Depuis 2009, Jacques GUICHEBARD renoue avec la représentation humaine par un fascinant travail sur les têtes : portraits de Palerme surgissant de l'ombre, évocation de l'homme et de son humanité.

• Et naturellement, le breton qu'il est retrouve ses racines : la mer.
Il attache son regard au littoral dont il peint et dessine les rochers et observe les poissons, ceux qui, pêchés échouent sur le pont puis dans notre assiette : méditation sur le temps, l'origine du monde, le silence, la présence et qui donnent naissance à une fabuleuse série de dessins et peintres à découvrir à la galerie.


Publications :
Jacques Guichebard, 10 fév-16 mars 1987, peintures, Catalogue de l’exposition CAC Pablo Neruda, Corbeil Essonne
Peintures, 1991, Catalogue des expositions de Rennes et Melle. Ministère de la Culture, Drac
Peintures de Jacques Guichebard, Revue de Presse, 1 artiste, 5 périodes, 5 lieux, 1 film, Rennes
Jacques Guichebard, Chronique Polaroïd, DVD. Un film de Christophe Rey, Candela production, Rennes, 2005
Jacques Guichebard peintures et dessins, Cahier de la Collégiale n°3, octobre 2011

Expositions :
• 1987, au Centre Pablo Neruda à Corbeil Essonne : les très grandes toiles expressionnistes
Galerie Collégiale, Lille, en 1991 : les noires.
• 2007, dans 5 lieux de la Ville de Rennes : un lieu / une période, et un DVD sur l‘artiste.
• Lille Art Fair 2008 : Galerie Collégiale- Lille : les blanches.

extrait du film "Jacques GUICHEBARD, Candela Production